Des toiles au top

Écologie
Traditionnelle
Facile
< 30 mins

Lieux
Surfez sur la toile

Télécharger la fiche Voir la cache sur geocaching.com

Hello les geocacheurs… C’est moi Panosolec. Est-ce que vous avez vu mon herbier ? J’ai une nouvelle plante à ajouter dedans. Du chanvre, car ici à Noyal-sur-Vilaine, on connait bien le sujet. On le cultive ici depuis des siècles mais c’est surtout au 17è que cette plante annuelle à feuilles palmées de la famille des Cannabinaceae s’est illustrée dans la production textile. Allez, venez avec moi, nous allons en découvrir un peu plus à propos de cette ancienne cité toilière.
Ce parcours fait partie de la cache mystère «Surfez sur la toile » qui retrace l’histoire de l’industrie toilière en Haute Bretagne.

Dis-moi Panosolec, le chanvre c’est une grande famille je crois ?

Oui tout à fait. Certains de ses membres ne sont pas fréquentables, mais alors pas du tout. Non, le chanvre qui nous intéresse, c’est bien celui que l’on cultive et qui fournit une excellente fibre textile. Et pourtant c’est de l’autre dont on entend toujours parler.

Hallucinant quand même ces mauvaises fréquentations…Dis-moi Barbobec, il paraît que c’est une plante très ancienne ?

Tout à fait mon jeune ami. Elle est originaire d’Asie Centrale. Les chinois la cultivaient déjà 5 000 ans av. JC. Le chanvre était alors utilisé dans l’alimentation, l’habillement, la pharmacopée, la fabrication des cordages et du papier bien-sûr. Il aurait été introduit en Europe par la Russie, le Moyen-Orient mais aussi par le bassin méditerranéen. Les romains et les grecs l’utilisaient déjà non seulement pour la voilerie et la corderie mais aussi pour la médecine. Et savez-vous qu’en France, Charlemagne va même aller jusqu’à encourager la culture du chanvre pour la diversité et le caractère stratégique de ses usages ?

Encore une idée folle…sacré Charlemagne !

La création de la Marine Royale par Henri II en 1547 va véritablement encourager la culture du chanvre en France, toujours pour la fabrication des voiles et des cordages. La suite vous la connaissez. C’est le développement de l’industrie toilière en Haute Bretagne autour de Rennes, Vitré et Noyal-sur Vilaine entre le XVIè et le XVIIIè siècle. L’économie locale reposait alors en grande partie sur cette culture.

Assez de bla bla. Place à l’aventure….

Enigme Le départ (N 48°6.9010000' / W 1°31.3900000')

Garez-vous sur le parking face au centre culturel l’Intervalle. Un peu de tourisme avant de se lancer à la recherche de notre trésor, ça vous dit ?

Volià une église qui vaut le coup d’œil. C’est l’église Saint-Pierre. Elle est au même endroit depuis plus de mille ans. C’est au célèbre architecte-voyageur Arthur Régnault (plus de 150 édifices religieux au compteur en Ille-et-Vilaine) que l’on doit sa version actuelle. A proximité, deux autres lieux à ne pas manquer : le Prieuré, demeure du XVIè siècle, et le Manoir de la Motte, bâti sur une ancienne motte féodale et ancienne maison seigneuriale de Noyal.

Pas besoin de GPS pour les trouver : ces deux bâtiments, rénovés en 2003, encadrent le Centre culturel.

Au fait savez-vous que c’est ici le berceau de la toile « Noyale » ? Une toile réputée pour sa grande qualité et très prisée sur les marchés internationaux au XVIIè. Même s’il ne reste pas grand-chose aujourd’hui de ce glorieux passé, j’ai une petite anecdote à vous raconter à propos de sa fabrication.

Et qui a vu mon herbier ? Je croyais bien l’avoir posé sur le parvis de l’église….

Depuis des siècles à Noyal, on tisse le chanvre de façon traditionnelle en croisant un fil de trame (fil placé dans le sens de la largeur) avec un fil de chaîne (fil placé dans le sens de la longueur). Figurez-vous, qu’un jour un tisserand local eut une idée de génie pour renforcer la solidité de la toile. Il décida de passer des fils plus fins à la chaîne qu’à la trame pour obtenir un tissu plus serré. La toile « Noyale » était née. Le succès fut immédiat et la « Noyale » s’affirma dans les ports en France, en Espagne, en Angleterre et surtout en Hollande.

Ça y est je me souviens, je l’ai posé à côté du trésor… On y va ? Mais au fait, où est mon vélo ?

Du grand Panosolec aujourd’hui ! Pour vous rendre sur les lieux du trésor, reprenez votre voiture et rendez-vous à l’Espace Eco-Chanvre

Enigme La cache

Nous y sommes. L’Espace Eco-Chanvre est un lieu entièrement dédié au chanvre et aux fibres végétales. C’est ici que l’association éponyme (du même nom) travaille au développement de la filière avec les professionnels.

Eh bien moi aussi, cela m’intéresserait de savoir comment elle pousse comment cette petite merveille.

Je vais t’expliquer. Cette plante pousse toute seule, comme une grande ou presque. Elle nécessite peu d’engrais et surtout ne demande aucun pesticide. Semé fin avril-début mai, le chanvre se récolte dans les premières semaines de septembre et peut atteindre jusqu’à 3 mètres de haut. C’est une plante très bénéfique pour l’environnement. Elle améliore et nettoie les sols. En agriculture, on parle d’excellente tête d’assolement ou de rotation (des cultures).

Une plante écolo quoi ? Pas étonnant qu’elle te plaise.
 

Et en plus, on peut tout valoriser dans le chanvre. Les fibres sont utilisées dans la fabrication du papier de banque, à cigarettes et la papeterie de luxe, dans la plasturgie (emballages, mobiliers…), l’isolation ou encore le textile. Le cœur de la tige appelée Chevenotte est utilisé pour le paillage horticole, les litières animales et dans l’éco-construction. Quant aux graines, on s’en sert dans les cosmétiques et les produits d’hygiène. Et je vous ai gardé le meilleur pour la « faim ». On peut aussi utiliser le chanvre dans l’alimentation sous forme d’huile, de farines, de boissons…Certains le cuisinent même.

Et c’est tout ?

C’est déjà pas mal tu ne trouves pas ? Ah j’oubliais… C’est une culture très réglementée qui est revenue à la mode aujourd’hui. La France figure parmi les plus importants producteurs de chanvre en Europe.
 

A vous le trésor maintenant !


Coordonnées de la cache : N 48°06.257' / W 1°31.201'
Indice
De brique et de chanvre...

Petite info au passage les amis : l’Espace Eco Chanvre n’est plus ouvert au public néanmoins la cache reste accessible toute l’année et tous les jours de la semaine. Il est toujours possible d’y accéder à pied par une petite porte située à côté de l’entrée principale. Et rappelez-vous, il y a un indice à collecter dans la cache pour pouvoir reconstituer les coordonnées de la cache mystère « Surfez sur la Toile ».

Et moi, je vais enfin retrouver mon cher herbier…


Contact :


Office de Tourisme du Pays de Châteaugiron
Le Château
35410 Châteaugiron
Tél
02 99 37 89 02
Email
office.tourisme@pcc.bzh

Laissez un commentaire

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire !

Se connecter

Des toiles au top

07 déc 2018

MarinaC a trouvé la cache

N'a pas laissé de commentaire

18 nov 2018

sandrine-michel a trouvé la cache

N'a pas laissé de commentaire

18 nov 2018

Kpoulain a trouvé la cache

N'a pas laissé de commentaire

27 oct 2018

oumi35 a trouvé la cache

N'a pas laissé de commentaire

27 oct 2018

audreylam a trouvé la cache

N'a pas laissé de commentaire

25 oct 2018

Natsxrt a trouvé la cache

...