L’univers de Trésors de Haute Bretagne

L’hiver a déposé son long manteau de glace sur Grande et Petite Bretagne.
Les arbres séculaires de Brocéliande s’assoupissent. Le silence envahit peu à peu les forêts, les mers et les honorables cités dont le gris bleuté s’est éteint, le temps d’une saison.

Aux premiers rayons d’un soleil printanier, les chants d’oiseaux sonnent le réveil des créatures endormies. Les vagues au large se sont tues, laissant place au doux Zéphir murmurant à son passage mille-et-une histoires fabuleuses...

Est-ce le vent ? Les voix qui résonnent près du tombeau de Merlin paraissent pourtant réelles ?!Quel est ce rire qui lézarde les murailles de Fougères et retentit sur les remparts de Saint Malo ? Non, vous n’avez pas viré drôles. Car c’est bien connu, derrière chaque dolmen, chaque écluse, chaque arbre remarquable se cache souvent un Korrigan !

On raconte que ces petits êtres facétieux peuplent les recoins les plus insoupçonnés de nos contrées. On dit aussi que les Korrigans sont les gardiens des trésors de Haute Bretagne et qu’ils vous mènent à eux, si vous vous montrez curieux.

Hélas, il en est un qui voit d’un très mauvais œil ce partage de richesses...

Arrogant, macho, cupide : les arguments ne manquent pas pour qualifier Darkann, le plus noir et le plus vil des Korrigans !

Son quotidien ? Faire tourner la tête des géocacheurs et celle des jolies demoiselles en mal de sensations fortes. Mais ne vous y trompez pas, le succès de Darkann n’est pas seulement dû à son charisme...
Sa fortune amassée grâce aux chantages et extorsions en tous genres y est pour beaucoup !

Dernier méfait recensé : Darkann projetterait de dérober les 10 Kopecs, monnaie emblématique des « Grands » de Haute Bretagne…