Marcillé-Raoul, si les plantes pouvaient parler…

Commerce
Multicache
Moyen
1 h

Lieux
Pays de Fougères

Télécharger la fiche

Salut les amis ! Connaissez-vous les buttes du Châtel ? Oui, non, pas du tout… A vrai dire, moi non plus. Et paf, voilà que j’atterris à Marcillé-Raoul (vous aussi apparemment) par je ne sais quelle diablerie, en compagnie d’un curieux jouvenceau armé d’un filet à papillon.

Coucou les voyageurs du temps… besoin d’un p’tit coup de main peut-être ?

Ce parcours fait partie de la grande quête 2023, l’Aventure Médiévale.

En dérobant les K’roniques d’Anne de Bretagne, Pluzinkopec (votre nouveau copain) a chamboulé le Moyen Age dans les Marches de Bretagne… Depuis son larcin, les pages se ternissent et s’effacent peu à peu… menaçant de faire disparaître ce trésor médiéval.
Votre mission : relever 12 défis afin de sauver les K’roniques d’Anne de Bretagne au terme d’une ultime épreuve. Chacune d’entre elles vous permettra de reconstituer tout ou partie d’une des 6 pages qui constituent ces k’roniques.

La machine s’est enrayée, c’est ça ? On n’est pas au XIIe Siècle en baronnie de Fougères ? je suis à la recherche d’un certain Raoul.

La commune de Marcillé-Raoul se trouve à 10 km environ de Sens-de-Bretagne (par la D794), en venant de Rennes (par la D175). Les Buttes du Châtel se situent sur la droite, juste avant d’arriver sur la commune. Parking sur place en N 48°23.088' / W 1°35.840'. Tables de pique-nique à disposition. Le site est accessible toute l’année, en visite libre.

Le baron de la Motte ? Raoul II ou Raoul III ? Ils sont un peu fanés depuis le temps mais nous partageons toujours le même amour des plantes. Suis-moi !

Etape Défense... d'entrée (N 48°23.0600000' / W 1°35.8500000')

L’entrée sur le site se fait par le sentier creux au-delà des tables de pique-nique.

Je m’attendais à un château…

Ne te laisse pas impressionner, le site cache un trésor archéologique. Il faut simplement savoir décrypter les plantes.

Ventredieu mais j’ai pas fait botani’k à l’école.

Sais-tu qu’ici il y avait une authentique motte féodale ? Elle aurait été créée au cours du XIIe siècle par Raoul II, baron de Fougères, alors très en conflit avec Henri II Plantagenêt. Fougères, genêts… oh, si seulement j'avais un herbier...

Peste soit de l’Anglois ! Toujours à chercher des noises aux barons de Fougères. A la suite de la confiscation de la Seigneurie de Dol-Combourg dont le baron Raoul II avait la garde, ce dernier s’installe sur ses terres de Marcillé pour y établir une motte féodale et se défendre.

Une motte féodale (ou castrale) est construite à la fois comme un élément défensif, un lieu de pouvoir et d’habitation au début du Moyen Âge. Celle du Châtel à Marcillé-Raoul fait partie des mieux conservées en Bretagne.

Même que la plupart du temps, la motte castrale est composée d'un remblai de terre rapportée volumineux et circulaire appelé le tertre. Sur le haut, on construit un fortin en bois que l'on entoure d’une palissade en bois. Et hop, le tour est joué !

Ah oui, ce détail m’a échappé.

Triste sire ! Ici nous sommes dans la seconde ligne de défense. Palissade à droite, palissade à gauche…

Freiner l’assaillant à tous prix… un autre élément défensif est caractéristique des mottes féodales.
Ici à votre avis, s’agit-il :

  • Du fossé alors A = 6
  • Des douves alors A = 3

Notez ce chiffre qui vaut A : A =_____
Indice
De génération
Dessin d'une motte castrale

Maintenant que vous êtes ink'ollables sur les mottes, avancez jusqu’au point suivant. Vous allez comprendre.

Etape Un lieu de vie (N 48°23.0930000' / W 1°35.8530000')

Va falloir me convaincre.

Mets-y un peu du tiens et ouvre les yeux ! Que vois-tu ?

Deux grosses mottes de terres pardi !

Moi aussi ! Et plein de plantes, des arbres aussi. Certains ne devraient pas être là et pourtant…

Savez-vous que La Motte du Châtel a la particularité de posséder deux buttes inégales de 15 m et 8 m de hauteur ? Elles étaient autrefois entourées de palissades en bois (12è siècle). Et là les amis, nous sommes entre les deux.

Dis-don, ton Raoul II, il était pas un peu fâché avec le confort ? Très très rusti’k pour un seigneur aussi puissant.

Lui non, ses chevaliers oui ! Tu vois, ils résidaient sur la plus haute, celle de gauche. On y trouvait la haute cour et la Tour Seigneuriale. D’abord construite en bois, celle-ci est ensuite remplacée par une tour en pierre. Le seigneur peut y rendre la justice, percevoir les impôts ou y tenir un siège en cas de conflit. La seconde butte, à droite, accueillait un autre lieu de vie, la basse-cour.

Les deux buttes étaient entourées de palissades. Pour communiquer entre elles, un pont avait été installé mais pas n'importe lequel.

Comment appelait-on ce type de pont à cette époque du Moyen Âge ?

  • Un pont-levis alors B = 6
  • Un pont-passerelle alors B = 8
  • Un pont-suspendu alors B = 4

Notez ce chiffre qui vaut B : B =_____
Indice
Attention, piège !

Empruntez le chemin entre les 2 mottes. Sur la droite, un petit sentier permet d’accéder à la basse-cour (enfin ce qu’il en reste !) Arrêtez-vous à mi-hauteur.

Etape Sur la Haute Cour (N 48°23.0820000' / W 1°35.8170000')

Sorcière, tu essaies de me charmer. Je ne vois ni tour ni château, juste arbres et broussailles… ligne de défense naturelle sans-doute ?

Que nenni ! Observe la haut de la butte et dis-moi ce que tu vois.

Des arbres, beaucoup d'arbres....

Figure-toi que parmi eux, se trouve un chêne. Il a été planté à l’endroit même de l’ancien donjon. C'est un symbole de  vie, de continuité, de  croissance, de la force et de puissance mais pas que…

Il symbolise également autre chose. De quoi s’agit-il ?
Comptez le nombre de voyelles contenus dans ce mot.


Notez ce chiffre qui vaut C : C =_____
Indice
Souvent accompagné d’Egalité et de Fraternité

Etape Dans la basse cour (N 48°23.0690000' / W 1°35.8140000')

Et c'est là que je sors ma science... Connaissez-vous la phyto archéologie ? Cette connaissance mêle botanique et archéologie. C'est l’étude des plantes au service de l’archéologie. On observe et on étudie celles-ci et leur environnement pour en savoir davantage sur ce que cache le sous-sol. J'adoooore !

Le redoutable pouvoir des plantes… On dirait que le bougre s’y connaît en philtres, onguents et autres potions.

Regarde sur la droite, tu vois cette cavité plantée d’arbres. On a retrouvé ici des plantes qui aiment les sols riches en azote, en clair des plantes qui poussent sur des sols qui renferment des matières organiques. On en a déduit qu’à cet endroit se trouvaient soient des latrines (WC au Moyen Âge) soit des enclos à bétails.

Balivernes ! Et pourquoi pas un dépotoir ?

Tout est possible car la basse-cour était avant tout un lieu de vie.

Mais qui pouvait-on y rencontrer ?

  • Des domestiques, des paysans et des artisans alors D = 1
  • Des Seigneurs, leurs familles et leurs invités alors D = 0

Notez ce chiffre qui vaut D : D =_____

Revenez sur vos pas, empruntez à nouveau le sentier qui descend vers la route.

Etape Calcicoles ou pas (N 48°23.1130000' / W 1°35.7980000')

Ah les amis, il faut que je vous dise...En Bretagne, les sols forestiers sont en général acides c'est pourquoi les archéologues ont recours à l’observation des plantes calcicoles pour détecter ce qui se trouve dans ou sur certains sites.

Des plantes qui s'y collent ????

Calcicoles, des plantes calcicoles c'est à dire qu'elles poussent bien en sol calcaire. Ainsi, quand le sol est acide et que l'on trouve des plantes calcicoles c'est qu'il y a un truc.

Un truc ? du genre tour de magie ?

Réfléchis un peu ! La chaux utilisée pour la construction se diffuse dans le sol et modifie le taux d’acidité (le Ph). Ainsi, si on a une forte concentration de plantes calcicoles sur un lieu donné, on a toutes les chances d’y trouver des restes de maçonneries.

(dépité) J’aurai vraiment dû faire botani’K

Il n’est jamais trop tard…. C’est exactement ce qui se passe aux buttes du Châtel. Ici, le sol est plutôt acide et pourtant, on y trouve des plantes calcicoles de manière très concentrée à certains endroits. Y'a donc un truc !

Petite précision les apprentis archéologues, à partir de la seconde moitié du XIIIe Siècle, on renforce les défenses et les fortifications. La pierre remplace alors le bois dans les constructions. A Marcillé-Raoul, le baron Raoul III de Fougères reçoit l’autorisation du Duc de Bretagne, Jean Ier, de fortifier le château, après avoir rendu hommage à ce dernier pour sa terre de Fougères.

Oh la la vous m'avez perdu.  Faudrait tout de même pas me faire prendre des vessies pour des lanternes…Point de tour ni de courtines à l’horizon !

Et pourtant…Voyez-vous cette série de petits panneaux numérotés sur la motte ? Ils matérialisent la présence de plantes calcicoles à cet endroit du site.

Ici, combien sont-elles balisées ?


Notez ce chiffre qui vaut E : E =_____
Indice
Un nombre plus élevé que les autres

Bon, si j’ai bien compris la leçon, on peut en déduire la présence d’anciennes maçonneries à cet endroit telle qu’une tour par exemple.

Pour la suite et fin de l’aventure, empruntez le sentier qui monte sur la droite.

Etape Place aux fortifications ! (N 48°23.1340000' / W 1°35.8310000')

Nous voilà sur ce qui fait autrefois office de remparts.

La jouvencelle a l’imagination débordante !

Avancez encore… A gauche, un plateau (un verger privé aujourd’hui) qui pourrait cacher un cavalier (ouvrage défensif). A droite, un poulailler… Vous voilà en lieu et place de la Porte d’entrée du Château de Châtel !

Ben dis-donc, la basse cour a bien évolué avec le temps!

Maudit k’amelot, réfléchis un peu ! La construction d’une enceinte de pierre a très bien pu s’accompagner d’aménagements défensifs dans ses abords tels qu’une porte fortifiée.

Comment appelait-on ce type de porte fortifiée percée de meurtrières au Moyen-Âge ?

  • Une sarbacane alors F = 3
  • Une barbacane alors F = 5
  • Une chicane alors F = 7

Notez ce chiffre qui vaut F : F =_____
Dessin d'une porte fortifiée

Suivez le sentier (vous êtes sur les remparts !) jusqu’en N 48°23.094' / W 1°35.878'

Au XVe siècle, entre 1465 et 1491, le duché de Bretagne s’oppose au Royaume de France. Les châteaux des Marches de Bretagne se préparent à la guerre. Le château du Châtel renforce encore ses fortifications afin de faire face à l’adaptation de l’artillerie. Un boulevard de Défense est créé.

J’me disais bien que le sentier était bien large par ici.

La bougresse va encore nous en apprendre !

Un boulevard de défense est une large construction (5 à 28 mètres) équipée de lourds canons. Le top en matière de défense à l’époque !

Laisse-moi deviner…sous nos pieds, le boulevard.

D’ici, on pouvait avoir vu sur un étang… qui n’existe plus aujourd’hui. Il a été creusé en même temps que l’on édifiait la motte (terre utilisée pour rehausser la motte) et a servi de réserve de nourriture (élevage de poissons).

Etape La cache

Nul besoin les amis de détériorer l’environnement du trésor. Merci aussi de respecter son contenant, réalisé avec la complicité de l’Association pour la Promotion du Patrimoine de l’Antrainais et du Coglais (Appac), et de ne prélever qu’un badge par membre de l’équipe.

Bravo les voyageurs du temps ! Vous êtes en mesure de trouver le trésor.

Y parviendrez-vous du premier coup ?


Coordonnées du trésor : N 48°2(C).0(E+F)’ / W 1°(C)(F).(B)(D)(A)’
Ici le trésor prend la forme d'une boîte, à remettre bien à sa place.
Indice
Au four

Animations ponctuelles proposées sur la période estivale ainsi qu’aux Journées Européennes du Patrimoine. Des visites guidées proposées pour les groupes constitués, sur demande. Plus d’information auprès de l’office de Tourisme Couesnon Marches de Bretagne et de l’Appac.

A bientôt pour de nouvelles aventures…médiévales !


Contact :


Office de Tourisme Couesnon - Marches de Bretagne (Bazouges-la-Pérouse)
2 place de l'Hôtel de Ville
35560 Bazouges-la-Pérouse
02 99 97 40 94
info@tourisme-marchesdebretagne.com

Laissez un commentaire

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire !

Se connecter
Marcillé-Raoul, si les plantes pouvaient parler…

crapouille35 a trouvé le trésor

cachete original

Cøralie a trouvé le trésor

Très peu d'indications sur le site.

Piros13 a trouvé le trésor

😀🤗

joz3522 a trouvé le trésor

il faut de l'imagination pour se figurer cette ancienne place fortifiée. les explications sont cependant de qualité.

yaelle a trouvé le trésor

Endroit paisible et bucolique, il était très agréable de se balader entre ces anciennes mottes et de decouvrir leurs passés 🏰🌳
MPLC 🤗
Yaëlle et Aurélien ❤️

AurelPok35 a trouvé le trésor

Nous ne connaissions ni Marcillé-Raoul ni ses mystères autour de ses mottes et pourtant à peine après avoir pénétré dans les lieux, on les sent tout de suite imprégnés d'Histoire et de féodalités qui appellent la curiosité sans pour autant avoir la possibilité d'en savoir davantage ... 🌁🪵🪨🏰
Nous avons trouvé et adoré l'aura mystique de ces lieux dans lesquels les korrigans doivent s'y sentir si bien 🧙‍♂️🧙‍♀️🧙🧚‍♂️🧚‍♀️🧚🧝‍♂️🧝‍♀️🧝
Mplc 🤗
Aurélien & Yaëlle ❤️