Pas de Hic au Minihic

Points de vue et nature

Demat les amis ! Au programme de la journée, une petite balade sur les bords de Rance. Nous partirons du Minihic-sur-Rance, petite commune de près de 1 500 âmes, située à la convergence de nombreux sentiers de randonnée. Allez hop, enfilez vos chaussures de marche et préparez votre appareil photo, cette balade vaudra quelques clichés…

Minute papillon ! le Minihic est aussi un village de marins. Je parie que nous y rencontrerons Captain O'ssec au détour d’une rue ou bien à proximité d’un chantier naval. Par où veux-tu que nous commencions ?

Direction le centre du bourg !

Enigme Départ (N 48°34.5280000' / W 2°00.8420000')

Garez-vous sur le parking situé le long de la rue du Général de Gaulle et on se retrouve directement sur le lieu de la première énigme.

Enigme L'enclos (N 48°34.5360000' / W 2°00.7560000')

Tiens tiens, encore une église et celle-ci porte le nom de Saint-Malo. Ah si seulement Barbobec pouvait nous en dire un peu plus…

A ton service jeune fille ! A l’origine, le nom de la commune s’écrivait ainsi : Menec’h ty, Menhic, Menehic ou Minihy. Le nom de Minihic n’a été adopté qu’au début du XIXè Siècle. Ces différents noms tous bretons (cela ne vous aura pas échappé) signifie plus ou moins « la maison des moines ». Le village a effectivement une tradition monastique puisque jusqu’à la Révolution française, des moines vivaient sur un îlot situé au beau milieu de La Rance à proximité de la cale de La Landriais, toute proche d'ici.

Et on leur doit une fière chandelle à ces moines ! Bien que vivant en ermites, ils étaient particulièrement bienveillants à l’égard de ceux qui naviguaient sur La Rance. La nuit, ils allumaient un feu pour signaler l’îlot et par temps de brume, ils faisaient sonner la cloche de l’ermitage. Mais pas totalement désintéressés non plus car ils appréciaient les dons laissés en remerciement par les mariniers ou gabariers qui transitaient par le fleuve.

Au moyen-âge, le village aurait abrité un monastère qui servait de lieu d’asile pour les religieux et la population de passage. Et donc la présence d’une église est dans la logique des choses. Celle-ci est construite à l'emplacement de l'ancienne chapelle du village et du moulin de Vaucouleurs. Elle est dédiée à la vierge Marie. La tour de style roman qui servait de poste d’observation aux allemands pendant la 2nde guerre mondiale, et une partie de l’édifice ont été détruites par des obus américains en 1944. L'église est entourée d’un enclos dans lequel se trouve le monument aux morts. Celui-ci porte le nom de Jean Moulin, célèbre résistant.

Le nom de l’enclos est gravé dans le mur. Il est au centre de notre première énigme.

Additionnez ensemble tous les chiffres qui figurent sur cette inscription. Puis, enlevez 10 au nombre obtenu.


Notez ce nombre qui vaut A : A =_____

C’est bien joli toutes ces pierres, mais un peu de verdure et de grands espaces c’est pas mal non plus. Allez suivez-moi !

Enigme Notre-Dame (N 48°34.5340000' / W 2°00.6040000')

Dis-moi Captain’ tu n’avais pas dit que le Minihic avait une vocation maritime ?

Pas encore ma belle mais j’allais y venir. Direction les bords de Rance…

Je vous réserve une petite surprise.

Laissez la bibliothèque à babord puis la mairie à tribord. Nous allons naviguer à vue.

Et en prendre aussi plein à la vue ! Ici tous les chemins mènent à Notre-Dame. Soit par le jardin public, soit par la petite rue aux jolies maisons de pierre et jardins fleuris (au printemps et en été surtout).

Vous voilà devant la statue de Notre-Dame. Remarquez la présence d’ex-voto qui témoigne de la ferveur des habitants du Minihic. Retournez-vous, et whaouh, admirez la vue. En contrebas, La Rance et au loin, sur l’autre rive, l’un des plus beaux villages de France, Saint-Suliac. Klic, klac, une photo s’impose, non ?

Une énigme aussi.

Combien d’étoiles qui figurent au pied de cette statue ?


Notez ce chiffre qui vaut B : B =_____

Et si l’on faisait durer le plaisir… Empruntez donc le sentier de rando sur la droite et laissez-vous envahir par le charme bucolique des lieux.

Enigme Observatoire (N 48°34.3600000' / W 2°00.5070000')

Nous sommes sur le circuit de rando de Saint-Buc (6 km). Il permet de rejoindre une charmante petite chapelle, la chapelle Saint-Buc, dédiée à Ste Anne et St-Joseph tout en longeant le littoral. Inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, celle-ci est ouverte les après-midi en juillet et en août. Une association y organise régulièrement des expositions, des soirées-concerts et des conférences à cette période. Mais rassurez-vous, ce n’est pas au programme du jour à moins que vous ne preniez votre voiture pour vous y rendre.

Tant mieux, on n’a pas de bottes de 7 lieues quand même !

Entendez-vous le vent dans les branches ? La Rance est là, toute proche. Et parfois au détour d’un sentier une surprise.

Et quel genre de surprise ?

Du genre, un endroit que tu ne t’attendais pas forcément à trouver là. Il s’agit d’un observatoire. Et les observatoires, ça me connaît ! Entrez dans cette maisonnette et collez votre nez aux ouvertures.

Que pourrez-vous observer ?

  • Les voisins alors C = 2
  • Les bateaux alors C = 3
  • Les oiseaux alors C = 6

Notez ce chiffre qui vaut C : C =_____

Et si on parlait enfin de la vocation maritime du Minihic-sur-Rance, mille sabords ?

Enigme Moulin à marée (N 48°34.2730000' / W 2°00.6310000')

La Rance est un fleuve côtier qui prend sa source dans les Côtes d’Armor et se jette dans la mer entre St-Malo et Dinard. Depuis le 26 novembre 1966,l’usine marémotrice du Barrage de La Rance en barre l’estuaire et produit chaque année l’équivalent en électricité de la consommation de la ville de Rennes. Et tout ça grâce à l’amplitude des marées, tonnerre de Brest.

Epatant mais y’a pas de quoi fouetter la queue d’un chat ! Autrefois, on utilisait déjà la force des marées pour produire de la farine avec les moulins à marées. Il y en avait plusieurs sur les rives de la Rance. Aujourd’hui, il en subsiste encore quelques-uns. Certains en meilleur état que d’autres.

Celui que nous allons vous faire découvrir se trouve dans l’anse de Saint-Buc. C’est le moulin de Fosse-Mort. Autant vous prévenir moussaillons, il est un peu délabré. On n’aperçoit que des vestiges du moulin et de l’habitation du meunier.

Et pourquoi Moulin de Fosse-mort ?

Il paraît que c’était le lieu où s’échouaient les noyés en raison des courants marins.

Ah tu vois, raison de plus pour apprendre à nager !

Victime de la concurrence des minoteries, il cessera son activité au début du XXè siècle.

Eh bien allons-y ! Ces vestiges-là abritent une énigme. Un petit conseil cependant, il peut arriver que, par très grandes marées, ce moulin ne soit pas accessible en direct. Consulter les horaires de marée en Rance peut s’avérer utile. Pas de panique : un plan B est prévu. Il vous suffira alors d’emprunter des escaliers sur la droite et de suivre le sentier qui vous fera déboucher en amont du moulin.

Combien d’arches subsistent parmi les vestiges ?


Notez ce chiffre qui vaut D : D =_____

Une petite photo peut-être ?

Enigme Chantier Naval (N 48°34.3420000' / W 2°00.9830000')

Hardi les gars ! rendez-vous au chantier naval… Au fait, savez-vous que le Minihic fut l’un des plus importants centres de construction navale de la région au XIXè siècle ? On a compté jusqu’à plus de 40 établis à cette époque. La plupart des hommes du village étaient marins, calfats ou charpentiers de marine. Aujourd’hui, la commune compte encore 3 chantiers navals en activité et un port à sec.

Ô mon bateauuu !

C’est ça… moi ça me bizarre tous ces bateaux à sec, pas vous ? On aurait pas une petite énigme pour se changer les idées ?

Mais quel marin d’eau douce celui-là ! Traversez le chantier pour découvrir le dernier chiffre qui vous permettra de trouver les coordonnées du trésor.

Sur le panneau indiquant le nom du chantier, combien de « A,a » comptez-vous ?


Notez ce chiffre qui vaut E : E =_____

Bien joué les amis ! A présent  vous avez toutes les bonnes réponses pour le final de l'aventure.

Pour rejoindre le domaine du piéton, vous devrez traverser une route assez fréquentée. Soyez donc très prudents.

Enigme La Cache

Quelques hectomètres vous séparent encore de la cache. Attention, le sentier peut s’avérer légèrement boueux par endroit mais il n’en demeure pas moins plein de charme. En chemin, vous découvrirez le lavoir de Guérouse. Construit en 1901, c’était le premier lavoir de la commune.

Et voilà les amis, le tour est joué, enfin presque…

Une fois le trésor trouvé, soyez sympas et replacez-le à l’endroit même où vous l’avez déniché.


Coordonnées de la cache : N 48°(A).(B)(C)(E)’ / W 2°0(D).0(C)(C-3)
Indice
Ne tombez pas dans le poteau !

Pour regagner votre voiture, empruntez le chemin qui remonte sur la droite jusqu’aux arrières de bâtiments que vous contournerez par la droite.

Pour prolonger votre excursion au Minihic, faites un tour à la cale de Jouvente et au chantier de la Landriais (cale sèche à découvrir) ou pourquoi pas, expérimenter le sentier de randonnée « Balcons et Vallons du Minihic » (13,5 km tout de même) qui fait partie des plus belles balades sélectionnées pour vous par le Comité Départemental du Tourisme. Plus de détails sur le site dédié à la randonnée du CDT Haute Bretagne Ille-et-Vilaine.


Contact :


Dinard Côte d’Émeraude Tourisme - Dinard
2 Bd Féart
35800 Dinard
Tél
0 821 235 500 (0,12 €/min)
Email
info@dinardemeraudetourisme.com

Laissez un commentaire

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire !

Se connecter

Pas de Hic au Minihic

23 nov 2017

stephchris a trouvé la cache

N'a pas laissé de commentaire

19 nov 2017

Gaia a trouvé la cache

La cache était dure a trouver !

19 nov 2017

Gaia a trouvé la cache

C'était trop bien , un peu gadouilleux .
J'était avec Maelguerrier09

19 nov 2017

maelguerrier09 a trouvé la cache

C'était très bien caché

19 nov 2017

maelguerrier09 n'a pas trouvé la cache

vous m'avez trop crus LOL