Toiles des villes vs Toiles des champs

Histoire
Multicache
Facile
1 heure

Lieux
Rennes

Télécharger la fiche

Bonjour, bonjour. Si vous êtes là, c’est que vous êtes curieux et que l’histoire du commerce des toiles de chanvre en Haute Bretagne Ille-et-Vilaine vous intéresse. Tant mieux ! Ici, à Rennes je vais vous emmener au cœur de ce négoce pour en découvrir, les règles, les entourloupes (eh oui !) et l’un des plus célèbres sites de production du département. Ce parcours fait partie de la cache mystère « Surfez sur la toile » qui retrace l’histoire de l’industrie toilière en Haute Bretagne.

Pour tous ceux qui prennent la quête en marche, je laisse le soin à Barbobec de vous faire un résumé de l’histoire.

La culture du chanvre s’est développée en Bretagne à partir du 16è siècle et singulièrement dans les environs de Rennes dans une zone située entre Vitré, Piré-sur-Seiche et Châteaugiron. Le commerce des toiles issues de sa transformation a généré une activité économique intense jusqu’au 18è siècle. A Vitré, on les appelle les « canevas », à Noyal-sur-Vilaine et Châteaugiron, on parle de « Noyales ».

Ces toiles de chanvre, très utiles au quotidien, servaient également à la fabrication des voiles pour les marines de guerre et de commerce. On fabriquait aussi des cordages à partir des fils de chanvre.

Eh oui moussaillons, ces toiles de chanvre avaient une importance stratégique. Des voiles qui se déchirent, une aussière (corde de bateau) qui lâche et hop, un abordage loupé et des batailles perdues. Mille sabords, si jamais je tombe sur l’un de ces négociants véreux…je le mets direct aux fers en fond de cale !

Du calme jeune impétueux ! Les toiles fabriquées en Haute Bretagne avaient plutôt bonne réputation. C’est le cas des « Noyales » notamment qui s’affirment dans les ports français, anglais, espagnols et hollandais au 17è siècle.

Avant d’aller plus loin, restons pratique. Rendez-vous au point de départ de notre aventure sur un ancien site de fabrication des toiles de chanvre. Attention, le recours aux transports en commun (bus 67) ou à une voiture sera peut-être nécessaire.

Enigme La Piletière (N 48°6.8400000' / W 1°38.6860000')

Vous voici devant ce qui était autrefois la première manufacture royale de toiles. Fondée par un certain Le Boucher en 1748, elle était située à un emplacement stratégique, près des grands circuits commerciaux et de la rivière (utile dans la transformation du chanvre). Elle a employé jusqu’à 200 tisserands sans compter les ateliers de fileuses et de peigneurs de chanvre. Cette manufacture a rapidement eu une bonne réputation auprès des négociants rennais et malouins.

Tu vois captain’, pas de raison de s’inquiéter…t’as encore le temps d’apprendre à nager !

En insistant un peu, tu aurais pu même avoir des brassards en toile…. Restons sérieux ! Cette façon « urbaine » de produire des toiles annonçait un vrai changement pour la suite. Jusqu’à présent, les toiles étaient surtout fabriquées par des paysans et des marchands fabricants dans les campagnes du canton de Rennes. On les appelait les toiles « rurales ». L’apparition de ces toiles fabriquées dans ces manufactures allaient peu à peu les concurrencer jusqu’à atteindre un paroxysme vers le milieu du 19è siècle.

Et alors ?

Les principaux négociants et manufacturiers rennais surnommés « la bande noire » se sont entendus contre les intérêts des toiles rurales. Un vrai coup dur ! En plus, ces grands ateliers garantissaient une meilleure qualité des produits. Ils se sont donc peu à peu imposés sur les marchés, notamment ceux de la Marine. Et je ne vous parle pas de la concurrence des toiles d’Angleterre, de Hollande et du Nord de la France ni de l’arrivée de La Marine à vapeur!

Tiens, tiens, on dirait que la situation économique était déjà tendue…

Eh bien, nous allons détendre l’atmosphère avec l’énigme de ce parcours.

Un parking payant se trouve à l’entrée Est de la rue, côté Thabor.

Enigme Rue Saint-Melaine (N 48°06.8890000' / W 1°40.5060000')

Vous voilà dans l’une des rues les plus connues (et aussi sympathique) de Rennes : la rue Saint-Melaine. Il s’y trouvait autrefois un bureau de contrôle et des marques. Malheureusement, je suis bien incapable de vous préciser exactement où car ma mémoire me joue parfois des tours.

Tout comme le fabricant de toile se jouait du marchand qui se jouait aussi parfois du négociant. On se jouait beaucoup les uns des autres à l’époque. Et le commerce des toiles a été longtemps affaibli par les fraudes et les malfaçons. Et qui dit baisse de la qualité, dit moins de ventes. On se détourne de nos toiles sur les marchés internationaux. Il faut donc contrôler la qualité à tout prix. Colbert s’en alarme dès 1676. Une première réglementation se met en place. Plus tard, vers 1750 un bureau de contrôle est installé à Rennes, rue Saint-Melaine.

Ce n’est pas pour autant qu’on en finit avec la fraude. Ces bureaux seront supprimés à la révolution française.

A cet endroit de la rue, combien comptez-vous de plots en granit reliés entre eux ?


Notez ce chiffre qui vaut A : A =_____

Il est grand temps de chercher le trésor, vous ne trouvez pas ?

Enigme La Cache

Attention, il faudra être observateur et surtout très discret si vous voulez arriver à le dénicher.

Et surtout n’oubliez pas de noter l’indice qui se trouve dans la cache, il correspond à la lettre E dans les coordonnées finales de la cache mystère « Surfez sur la toile ».


Coordonnées de la cache : N 48°0(A+2).(2xA)1(A)' / W 1° (A)0.(A+1)(A+2)(A-A)’
Indice
conduite d’eau

Vous voilà dans la rue des Fossés. Elle doit son nom au fait d’avoir été établie sur une partie des fossés de la deuxième enceinte de la ville comblés avec des décombres de l'incendie de 1720. Au 19e siècle, des Rennais l'appelaient aussi rue de la Douve ou rue du Point du jour. (source wiki-rennes.fr).

Si j’étais vous, je terminerai par une petite flânerie dans Rennes… Bonne balade !


Contact :


Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine
44 square de La Mettrie
35000 Rennes
Tél
02 99 78 47 47
Email
contact@bretagne35.com

Laissez un commentaire

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire !

Se connecter

Chambre d'hôtes de Madame Goni

Venez séjourner dans une chambre d'hôtes spéciale, tenue par Madame Goni, ambassadrice du geocaching en Haute Bretagne. Réservez votre séjour chez elle et laissez vous guider! Madame Rault a été formée au geocaching et pourra vous aider à mieux comprendre ce jeu et à partir à la recherche de vos premiers trésors.

En savoir plus les chambres d’hôtes à Combourg de  Madame Goni

Toiles des villes vs Toiles des champs

19 nov 2017

GildasMartin n'a pas trouvé la cache

Rien trouvé rue des Fossés...

19 nov 2017

GildasMartin n'a pas trouvé la cache

Rien trouvé au 7 rue des Fossés...

22 oct 2017

nayn35 a trouvé la cache

N'a pas laissé de commentaire

17 oct 2017

Sphax a trouvé la cache

N'a pas laissé de commentaire

11 oct 2017

Zazouka a trouvé la cache

Merci pour la cache!

03 oct 2017

paumaeleachlo3 a trouvé la cache

merci au cdt de tous le travail et la patience dont ils font preuves pour nous divertir et nous faire rêver.....