Tours et détours au Tiercent

Points de vue et nature

Hello les amis. Bienvenue au Tiercent, la plus petite commune du canton du Coglais. Nous sommes au pays du Granite. Mais c’est le bocage qui nous intéresse ici, avec ses tours et détours et surtout ses petites surprises à tous bouts de champ. Bref, sortez les appareils photos, passez en mode balade et lâchez prise… Regardez comme la campagne est belle !

Pas sûr que tout le monde aime se mettre au vert. Queen Aman sera dure à convaincre, elle qui n’aime que la pierre, vieille de préférence et avec des tours.

Eh bien justement des tours, elle va en faire…

Granite ou Granit ? Quelle orthographe utiliser ? Les deux désignent la même chose à un détail près selon les experts en la matière. Le granite désigne plutôt la roche tandis que le granit correspond au matériau. Les deux orthographes sont cependant acceptées.

Enigme Départ (N 48°20.8860000' / W 1°24.3710000')

Garez-vous au lieu-dit « la Passagère » sur le parking aménagé.

Eh les aventuriers, si cela vous intéresse, ici vous êtes sur une ancienne voie romaine qui reliait Rennes (Condate) à Avranches (Legedia)…

Alea jacta est ! En route pour l’aventure.

Enigme La Minette (N 48°20.8450000' / W 1°24.4650000')

Traversez prudemment la route et longez les bâtiments. Vous devez trouver le chemin qui mène à la rivière.

On l’appelle aussi « Le chemin des carrières » car l’endroit recèle d’anciennes carrières de granite que vous pourrez apercevoir en longeant le cours d’eau. Mais intéressons-nous plutôt à celui-ci. Il s’appelle la Minette, prend sa source à une vingtaine de km d’ici près de Fougères pour se jeter dans le Couesnon à Vieux-Vy-sur-Couesnon.

Pas si fou que cela le Couesnon ! Le Mont-Saint-Michel et maintenant La Minette…

Et elle a un sacré caractère La Minette. Parfois tranquille, parfois tumultueuse, elle serpente au cœur d’une petite vallée à la nature généreuse. Et si vous aimez la pêche, sortez les gaules, La Minette est aussi une rivière à truite prisée des amateurs.

Une fois sur le pont, regardez à gauche. Vous allez apercevoir la confluence (lieu de rencontre) de 2 cours d’eau.

Si le premier s’appelle la Minette, comment s’appelle le second ?

  • Le ruisseau de Gratte-Ciel alors A = 3
  • Le ruisseau de Gratte-Papier alors A = 6
  • Le ruisseau de Gratte-Chat alors A = 9

Notez ce chiffre qui vaut A : A =_____
Indice
Félix

Direction l’énigme suivante.

Enigme Maison du Granit (N 48°20.8430000' / W 1°24.7300000')

Prenez le sentier sur la gauche après le pont.

Voilà un endroit qui me botte, pas vous ? Cette petite promenade le long du ruisseau va vous faire passer par une zone d’anciennes carrières. Jetez donc un œil à droite. Avez-vous remarqué ces arcs de cercle creusés dans la colline ? Et ces tas de pierres taillées grossièrement ?

Voici donc les fameux vestiges…

Eh oui, ici c’est le pays du granite. Le terrain de jeu des « picaous », en gallo dans le texte. C’est le nom donné aux tailleurs de pierre dans le pays du Coglais.

Dis donc Selfie, c’est quoi ce câble au ras du sol (à droite après la carrière), attaché à un reste de poteau en bois ?

Un câble de cabestan. En actionnant ce câble, il était possible de remonter le granite venu du fond de la carrière. Celui-ci était préalablement scié ou fendu, parfois même à l’aide d’explosif. Le carrier perce alors des trous dans la roche qu’il bourre d’une quantité calculée d’explosif de façon à préserver l’intégrité de la pierre lorsque celui-ci explose.

EnN 48°20.754' / W 1°24.693', vous allez vous trouver devant un dilemme. Quel sentier faut-il prendre ? Faisons appel à une amie.

Si vous avez envie d’essayer une nouvelle paire de bottes, prenez à gauche. La zone peut être humide par temps de pluie. Si vous avez envie de tester vos talents de grimpeur, prenez à droite. ça grimpe un peu avant de redescendre en N 48°20.742' / W 1°24.725'. Attention, ici le passage est un peu escarpé.

Même pas peur ! De toutes façons, ensuite il n’y a qu’un chemin… jusqu’à l’énigme.

Au passage, un vieux puits qui garde tout son mystère.

Au bout du chemin, tournez à droite et emprunter la route jusqu’à une étonnante bâtisse en forme de bateau, en granit de différents coloris (gris, blanc et bleu). Cette maison avait pour vocation de représenter le travail et la mémoire des granitiers du Coglais. C’est aujourd’hui une propriété privée.

Combien de hublots voyez-vous sur sa façade ?


Notez ce chiffre qui vaut B : B =_____

Et hop, le pavé est dans la mare !

Enigme Salle communale (ancienne école) (N 48°21.0010000' / W 1°24.4350000')

Ah mes amis, sortez l’appareil photo. Nous allons traverser le lieu-dit Montéchard. C’est le bourg historique du Tiercent. Ah si Barbobec était là (soupir), il en aurait des choses à dire.

Place aux jeunes ! j’m’y connais quand même un peu en vieilles pierres… ici, vous allez avoir la chance de pouvoir admirer des maisons qui datent du XVIè siècle. Elles sont typiques de l’architecture rurale. Un petit four à pain trône à côté d’un calvaire taillé dans un seul bloc, datant de 1718. Je crois bien qu’il sert toujours…

Alors là, elle m’épate ! Mais elle m’épate…

Et juste après une petite maison dont la particularité est d’être carrée (6m x 6m). Deux fenêtres, deux portes et une étable à gauche…et beaucoup de charme. Plus loin, une maison plus récente avec de grosses pierres (de récupération) à l’entrée. L’une d’entre elles présente des traces de stries, témoignage d’une extraction à l’explosif.

Au prochain carrefour, prenez à droite…. Une curiosité vous attend !

Je donne ma langue à La Minette

La cabine téléphonique est en granit. C’est la seule du coin à avoir cette originalité. Juste à côté, l’ancienne école du village transformée en salle communale et la mairie.

Sur la façade de l’école, une plaque rend hommage à la dernière institutrice du village. Comment s’appelait-elle ?

  • Fernande alors C = 0
  • Madeleine alors C = 2
  • Paulette alors C = 3

Notez ce chiffre qui vaut C : C =_____

Et maintenant, vous avez rendez-vous avec le surnaturel.

Enigme La Roche Sanglante (N 48°21.0240000' / W 1°24.4270000')

Passez devant la mairie et continuez jusqu’à un calvaire.

Attention danger ! Ne vous fiez pas au côté reposant (et pour cause…) des lieux. Derrière, se cache une roche à la réputation inquiétante. Elle s’appelle la Roche Sanglante !

Présentée comme ça, c’est Halloween avant l’heure, les bonbons en moins.

D’étranges croyances voient ici un lieu de sacrifice. Il se raconte qu’une sorcière avait conclu un pacte avec le Diable. En contrepartie, celui-ci exigeait des sacrifices humains. Alors, à chaque veille de pleine lune, la sorcière faisait sonner les cloches de l’église du bourg pour rassembler tous les habitants et choisir « les heureux élus ». Les absents qui avaient toujours tort étaient sacrifiés les premiers. Et devinez où ?

Sur la Roche Sanglante pardi ! Oh, J’adooore les histoires qui font peur.

Bon, une petite énigme pour se remettre de vos émotions, ça vous tente ? Au pied du calvaire, une plaque évoque un don fait par M. et Mme Collin de la Contrie.

Quelle date figure sur cette stèle ? Ne retenez que le chiffre des dizaines.


Notez ce chiffre qui vaut D : D =_____

Mesdames, après le Roche Sanglante, voici les sarcophages….

Enigme Sarcophage (N 48°21.0030000' / W 1°24.2970000')

Le Tiercent a une origine très ancienne. Des vestiges des périodes celtique, gauloise et gallo-romaine y ont été découverts. La paroisse en elle-même est sans doute née à la fin du Xlè siècle mais ne sera mentionnée dans les textes qu’à partir du XIIIè siècle. Elle dépend alors de l’évêché de Rennes. Supprimée à la révolution (1792), elle sera rétablie par ordonnance royale en 1826 sur demande de Monsieur Collin de la Contrie, propriétaire du Château du Tiercent.

L’église du Tiercent est dédié à Saint-Martin. Elle a été édifiée à même le granite au cœur d’un écrin de verdure….

Autour, le cimetière abrite les tombes de personnalités locales (nobles seigneurs ou châtelains), certaines parfois très anciennes comme celle de Louis-Charles-René Collin de la Contrie, écuyer, chevalier de Saint-Louis, colonel des armées royales de l’Ouest et ex-officier de Boisguy, chef chouan.

J’adooore la sérénité de cet endroit, pas vous ?

Voyage, voyage… éternellement, vers l’infini et l’au-delà…

Pffff… quel humour de troll ! Cette église est un Monument Historique depuis 1926. Regardez-moi cette belle architecture romane ! Et ce clocher ? Il date du XVIIè siècle et abrite une cloche datée de 1642 offerte par Gilles III Ruellan, petit-fils de Gilles Ruellan qui acheta la seigneurie au début du XVIIè. A l’intérieur, le sol est couvert de pierres tombales dont les plus anciennes remontent au XVIè siècle.

L’église n’est pas ouverte en permanence. Pour la visiter, il faut se procurer les clés de l’édifice auprès de la mairie. Horaires et jour d’ouverture : Mardi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h - Vendredi de 14h à 17h.

Et vous n’avez pas tout vu. En contrebas du cimetière, d’autres tombes beaucoup plus anciennes. On parle ici de tombes anthropomorphes taillées à même le granit. Elles ont été découvertes en 1860 et pourraient aussi dater de l’époque gallo-romaine ou du haut moyen-âge.

Combien y en-a-t-il ?


Notez ce chiffre qui vaut E : E =_____

Faites-en le tour de l’église, elle vaut le détour.

Enigme La Cache

Allez, direction le trésor à présent. Selfie a raison, faites le tour de l’église pour en trouver le chemin. Vous devez passer devant un curieux calvaire.

Il présente à mi-hauteur des petites excroissances en pierre appelées « bubons », censées éloigner ou assurer une protection contre la peste.

Attention, les amis ! A partir de là, vous entrez sur les terres du Château du Tiercent. Merci de respecter le site sous peine de finir dans un cul de basse fosse.

Si j’étais vous, je la croirais sur parole.

Savez-vous que l’histoire du château du Tiercent est une histoire à rebondissements ? Le premier château (une construction féodale) date du XIIè siècle. Il aurait été édifié à l’emplacement d’un ancien castel romain par les premiers sires du Tiercent. Il est remplacé par un second château au XVè siècle dont il ne subsiste aujourd’hui que quelques éléments (haut donjon et vestiges d’habitat appelés « les Vieilles Salles »). Un troisième château est finalement construit au XVIIè par les Ruellan. Ces derniers l’habitèrent très peu, lui préférant les châteaux du Rocher Portail et de La Ballue. C’est aujourd’hui une propriété privée.

Les propriétaires des lieux accordent aux visiteurs l’accès au parc du château lorsqu’ils sont présents (le portail est ouvert). Merci de respecter les lieux et l’intimité de ces derniers.

Bon, quand vous aurez fini de faire les curieux, on pourra peut-être enfin aller chercher le trésor. C’est bien joli de jouer les touristes mais il ne faut pas perdre de vue l’objectif. Après avoir jeté un oeil au château, vous devez revenir sur vos pas jusqu’en N 48°21.059' / W 1°24.212'.

Empruntez l’allée sur la gauche et ensuite, à vous de jouer !

Quand vous trouverez le trésor, surtout restez discrets et remettez-le exactement à l’endroit où vous l’avez trouvé. Allez, il est temps d’ouvrir l’œil et le bon !


Coordonnées de la cache : N 48°20.(A)(C)(D-E)' / W 1°2(A-B).(C+3)(E/2)(B)'
Indice
Vert sportif

Et si vous aimez les châteaux, ne manquez pas le Rocher Portail à Maen Roch (Saint-Brice-en-Cogles) et la Ballue et ses jardins à Antrain. Il y a un paquet de jolies photos à faire. Demat les amis !


Contact :


Office de Tourisme Couesnon - Marches de Bretagne (Bazouges-la-Pérouse)
2 place de l'Hôtel de Ville
35560 Bazouges-la-Pérouse
Tél
02 99 97 40 94
Email
info@tourisme-marchesdebretagne.com

Laissez un commentaire

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire !

Se connecter

Tours et détours au Tiercent

26 aoû 2019

Emow35 a trouvé la cache

N'a pas laissé de commentaire

25 aoû 2019

Fouge35 n'a pas trouvé la cache

N'a pas laissé de commentaire

24 aoû 2019

le tic 35 a trouvé la cache

Super balade enrichissante plc

24 aoû 2019

krisprof a trouvé la cache

balade sympa dans le Coglais. dommage que la localisation de la cache finale soit un peu éloignée de sa position réelle.
très belle boîte cependant.

24 aoû 2019

Nolwenn Rouault a trouvé la cache

Belle boîte! Et belle balade sous la chaleur de cette fin du mois d’août!