A vos marques

Histoire

Bonjour les amis ! Vous aimez les grandes histoires ? Cela vaudrait mieux pour vous car si vous êtes ici, c’est que vous êtes sur le point d’entamer un périple à travers l’histoire du commerce des toiles en Haute Bretagne Ille-et-Vilaine. Vous allez découvrir comment le lin mais surtout le chanvre, plantes cultivées en Bretagne entre le XIIIè et le XIXè siècle, ont fait la fortune de nombreuses cités du département. Et c’est à Vitré que tout commence. Venez, partons sur les traces de la Confrérie des Marchands d’Outre-Mer.

On n’attend pas Barbobec ? Je suis bien sûr qu’il a son mot à dire sur le sujet.

Tu ne crois pas si bien dire mon jeune ami. Je connais Vitré comme ma poche. Voulez-vous que je plante le décor ?

On ne peut rien te refuser Barbobec.

Tout d’abord ce parcours fait partie de la cache mystère «Surfez sur la toile » qui retrace l’histoire de l’industrie toilière en Haute Bretagne. Ensuite, sachez que Vitré est d’abord une place forte des Marches de Bretagne au Moyen-Âge. A ce titre, elle dispose d’un magnifique patrimoine comme en témoigne le Château et le centre-ville historique. A partir du XVè, la ville a connu plusieurs siècles de prospérité grâce au commerce des toiles de chanvre que l’on appelle ici « Canevas ». Elles étaient utilisées essentiellement pour la fabrication des voiles de bateaux et l’emballage des marchandises.

Et pas pour le camping ?

Ni pour les « après-midi couture » de nos grands-mères si tu vois ce que je veux dire. Les « canevas » de Vitré sont alors les toiles les plus prestigieuses de l’époque. Et la ville devient même le capitale européenne du genre au XVIè siècle tant celles que l’on tissait dans les paroisses rurales environnantes sont solides. Les « canevas » sont très recherchés dans les grandes foires des Flandres (Bruges, Anvers…) et pas seulement. Elles sont exportées dans le monde entier à partir du port de Saint-Malo.

En attendant, les affaires sont les affaires : les anglais les achètent pour leurs colonies et les marchands de Séville et Cadix s’en servent pour emballer leurs marchandises fines. Le commerce est particulièrement florissant et les marchands de l’époque s’enrichissent….

Et si nous partions sur leurs traces….

Enigme Départ (N 48°7.4050000' / w 1°12.9070000')

Commencez donc par vous garer à proximité de la Place Saint –Yves. C’est là que démarre l’aventure.

Vous êtes sur le point d’entrer dans le rue d’Embas. Curieux nom n’est-ce pas ? Une explication peut- être Queen Aman ?

Ou plutôt deux ! D’abord nous sommes en bas de la ville mais ça vous l’aviez remarqué. Autrefois, la rue d’en bas conduisait à l’une porte d’accès de la ville. Ensuite, c’est aussi le nom des boutiques comme celle qui se trouvait au rez de chaussée de l’hôtel de La Porte d’Embas, situé au N° 30 de cette charmante petite rue médiévale.

D’ailleurs, vous feriez bien d’y aller. Une première énigme vous y attend

Enigme 29 rue d'Embas (N 48°7.4146667' / W 1°12.8760000')

Une fois sur place, admirez la façade de cette maison. Pas mal n’est-ce pas ? Avez-vous remarqué comme elle est bien restaurée ? On a vraiment l’impression de remonter le temps. Elle date du XVIè siècle et c’est un bel exemple de maison de marchand d’outre-mer.

A propos de marchands, saviez-vous qu’ils avaient leur propre confrérie, ici à Vitré ? Il s’agit de la Confrérie des Marchands d’Outre-Mer. Elle a été fondée le 10 mars 1742 par 40 négociants en toiles de chanvre de Vitré. Il s’agit d’une confrérie corporatiste et religieuse placée sous le patronage de la Sainte-Vierge. Spécialisée dans le commerce international de la toile à partir de Vitré, elle a permis à ses membres de faire fortune et d’acquérir un certain statut social. Un sacré sens des affaires, vous ne trouvez pas ?

Pivotez sur vous-même et faites face au n° 29. Que voyez-vous sur le linteau de la porte ?

Un bien curieux dessin n’est-ce pas ? Il s’agit en fait d’une marque de marchand gravée dans la pierre. Autrefois quand les négociants de la ville achetaient des toiles de canevas aux populations rurales locales, ils les conditionnaient en gros ballots pour les exporter à l’étranger. Chaque marchand apposait ensuite sa marque dessus afin de reconnaître ses marchandises.

ça ressemble à de l’étiquetage ou je ne m’y connais pas

C’est exactement cela. Chaque marchand avait sa marque ce qui l’identifiait aussi par la même occasion. Certaines marques étaient parfois complexes, d’autres comme celle que vous voyez ici étaient plus simples. Seules figurent les initiales du négociant.

Quelle date est inscrite sur cette marque de marchand ? Additionnez les chiffres des centaines et unités entre eux, puis faites de même avec ceux des mille et des dizaines. Soustrayez l’un à l’autre pour obtenir un seul chiffre.

Saisissez votre réponse.


Notez ce chiffre qui vaut A : A =_____

Continuez en remontant la rue. A hauteur du n° 10, jetez un œil voire les deux à une étonnante maison.

Etonnante, pas du tout. Magnifique tout à fait. Vous avez vu ? Elle possède comme une tour. Et moi j’aime les tours….Savez-vous qu’elle date du premier quart du XVIé Siècle ? On l’appelle l’Hôtel du Bât ou du Bol d’Or. Il constituait un important relais sur la route du Mans à Rennes.

Et maintenant allez jusqu’au N° 20.

Vous êtes devant l’Hôtel de la Botte Dorée, parfait exemple d’une maison du XVIè siècle dite « à pignon sur rue ».

Un rapport avec l’expression « avoir pignon sur rue » ?

Tout à fait mon jeune ami. Figure-toi qu’à cette époque, le pignon des maisons faisait face à la rue, comme ici. Mais c’était plutôt réservé aux gens aisés ou ayant fait fortune comme les marchands par exemple. Les gens les plus pauvres étaient quant à eux relégués dans les ruelles ou les cours.

Formidable, fooormidable….Et si nous partions à la recherche de la prochaine énigme ?

Enigme La Maison de l'Isle (N 48°7.4440000' / W 1°12.6720000')

Au carrefour, continuez tout droit et empruntez la rue de la Poterie.

Et là, attention…place à l’histoire. La rue de la Poterie est la seule rue de Vitré où sont conservées en aussi grand nombre des maisons à pans de bois d’un type bien particulier. Il s’agit de maisons à porche encore appelées maisons à avant-soliers.

Autrement dit des maisons dont l’étage avance sur la rue formant ainsi une allée couverte que les marchands utilisaient pour le déballage de leurs marchandises. Un peu comme des galeries marchandes. Et c’était aussi une astuce pour payer moins d’impôts car, au Moyen-âge, ce dernier était calculé par rapport à la surface au sol habitable. Eh oui, déjà….

Très pratique surtout quand il pleut ! Allez suivez-moi, le moment est venu de résoudre notre énigme. Vous n’allez pas être déçus…

Eh oui, voici une des curiosités de Vitré : une maison qui occupe à elle toute seule un îlot entier. Elle est située à l’angle des rues de la Poterie et Sévigné. On peut en faire tout le tour. Regardez-bien, cette maison est une rareté en Bretagne car elle est dotée d’un double encorbellement (étage d’une maison qui avance sur la rue au moyen-âge). Epatant, non ?

Quelle est la couleur des pans de bois de la façade ?
Bleu alors B = 5
Rouge alors B = 7
Marron alors B = 9

Saisissez votre réponse.


Notez ce chiffre qui vaut B : B =_____

Et n’oubliez pas de faire le tour de la maison, un panneau d’information vous en dira un peu plus sur la rue de la Poterie. Et ensuite direction la prochaine énigme.

Enigme Rue de Paris (N 48°7.4720000' / W 1°12.4360000')

Première étape pour s’y rendre : faire un passage obligé par la Place du Marchix aux coordonnées N 48°7.4810000' / W 1°12.6140000'

Pas mal, pas mal….et ensuite ?

Eh bien, une autre vraie découverte ça vous tente ? Suivez-moi jusqu’au jalon N 48°7.4780000' / W 1°12.5630000' Même Queen Aman en aura le sifflet coupé…

Je demande à voir.

Ah oui vraiment ? Vous allez voir ce que vous allez voir. Sachez que vous êtes ici à proximité de ce qui était autrefois, la Porte d’En-haut. C’était l’une des 4 portes d’accès à la ville close au Moyen-Âge. Cette porte était flanquée de 2 imposantes tours : la Tour de La Bridole que vous pouvez apercevoir sur votre gauche et à droite la Tour des Prisonniers qui, elle, a été démolie.
Récemment restaurée, la Tour de La Bridole telle qu’elle est encore visible aujourd’hui, est assise sur les bases d’une tour plus ancienne et l’enrobe en partie. Elle était parfaitement adaptée pour l’artillerie. As-tu quelque chose à ajouter mon cher Korry Gan ?

A vrai dire, rien si ce n’est qu’il reste une énigme à résoudre. Alors si tu n’y vois pas d’inconvénient….je propose que nous allions de ce pas du côté de la rue de Paris, au numéro 19 très exactement.

Tiens, tiens, voilà de nouveau quelques beaux spécimens de maisons médiévales ? Voyons si vous avez retenu ce qu’est une marque de marchand ? Seriez-vous capable d’en reconnaître une si vous la voyiez ?

25 marques de marchands subsistent encore aujourd’hui à Vitré. De quelle année date celle que vous allez pouvoir découvrir ici ? Additionnez tous les chiffres entre eux jusqu’à en obtenir un seul puis retranchez 4 au chiffre obtenu.

Saisissez votre réponse.


Notez ce chiffre qui vaut C : C =_____

Cette maison est située dans le faubourg Saint-Martin alors très prisé des négociants de toiles. Savez-vous que l’un d’entre eux, Pierre-Olivier Malherbe (1569-1616) membre de la Confrérie des Marchands d’Outre-Mer, a connu un destin hors pair ? Issu d’une famille de négociants en voiles, il a parcouru le monde pour ses affaires et est considéré comme le premier voyageur à en avoir effectué le tour par voie terrestre.

Nom d’une boule de gui ! Un explorateur-négociant ! Vous avez à présent toutes les réponses aux énigmes. Il ne vous reste plus qu’à partir à la recherche du trésor.

Enigme La Cache

Il vous faudra commencer par revenir sur vos pas jusqu’à la Place du Marchix. Puis vous emprunterez la Rue Notre Dame. Après débrouillez-vous !

Mais en voilà des manières ! Ne l’écoutez pas chers amis. Si vous êtes dans la bonne direction, vous laisserez sur votre gauche au N°27, l’Hôtel Ringues de La Troussannais du nom de son propriétaire qui le fit édifier dans la première moitié du XVIè siècle. C’est un bel exemple d’hôtel particulier urbain de style 1ère renaissance. Une façon aussi pour son commanditaire d’exprimer son statut social de bourgeois nouvellement enrichi par le commerce des toiles de chanvre.

Je conserve tout de même un petit faible pour les tours, les remparts…

Au passage admirez également l’église Notre-Dame sur votre droite. C’est un édifice de style gothique flamboyant, caractéristique des églises à « pignons multiples » courante en Haute Bretagne. C’était aussi la paroisse des riches Marchands de la Confrérie d’Outre-Mer qui ont d’ailleurs en partie financé sa construction. Si vous entrez à l’intérieur, l’un de 2 bénitiers au pied du grand orgue arbore aussi une belle marque de marchand.

Et bien voilà, c’est là que se termine l’aventure. A vous le trésor maintenant !


Coordonnées de la cache : N 48°0(B).(C)0(A-1)' / W 1°12.(B)(C)(A)'
Indice
le contraire d'un aristochat

Ah, un dernier mot : Notez bien l'indice contenu dans le trésor. Il correspond à la lettre A dans les coordonnées finales de la cache mystère "Surfez sur la toile". Et compte tenu de la taille de la cache, les badges sont à votre disposition à l’office de Tourisme de Vitré.

Terminez votre découverte de Vitré par une petite visite au Château de Vitré et son Musée. Vous y découvrirez l’histoire de la cité ainsi qu’une très intéressante salle consacrée à la Confrérie des Marchand d’Outre-Mer. http://ow.ly/Crfo300mbJD


Contact :


Office de Tourisme du Pays de Vitré - Vitré
Place du Général de Gaulle
35500 Vitré
Tél
02 99 75 04 46
Email
info@ot-vitre.fr

Laissez un commentaire

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire !

Se connecter

A vos marques

15 nov 2017

Gwildenn a trouvé la cache

Très belle balade...

02 nov 2017

Fanfandu17 a trouvé la cache

Ouf cache minuscule

02 nov 2017

Val a trouvé la cache

N'a pas laissé de commentaire

30 oct 2017

Maï Sand a trouvé la cache

N'a pas laissé de commentaire

27 oct 2017

les pinter a trouvé la cache

pas facile celui-là .... team saint mich avec team briens

25 oct 2017

Lyly a trouvé la cache

N'a pas laissé de commentaire